LES ROUTES CROISÉES DU LIN ET DE LA SOIE

Made in Earth, au-delà de nos collections, c’est aussi tout un esprit. Chaque vendredi nous le partageons ici.

ESPACE CULTUREL ICICLE

  • Flax 4351461 1920

    L’EUROPE OU LES ROUTES DU LIN

    Il lui faut 100 jours pour atteindre un mètre et fleurir bleu. Récolté en juillet, il est écologiquement vertueux : véritable puits de carbone, il est un grand protecteur de la richesse des sols et de la biodiversité.

    Les Égyptiens qui adoraient sa transparence et sa légèreté au point d’en faire un vêtement d’immortalité connaissent-ils déjà ses vertus écologiques ? A partir du XIIème siècle les Phéniciens l’importent de la vallée du Nil pour en faire le commerce à Rome, en Grèce, en Irlande, en Bretagne puis ils l’exportent vers l’Inde et la Chine.

    Les druides gaulois s’habillaient en lin, Charlemagne en fit un vêtement de cour et développa sa production dans le royaume carolingien. La tapisserie de Bayeux qui raconte la conquête de l’Angleterre par les Normands est en lin. A Cambrai on sophistiqua son tissage pour produire la baptiste. À la cour du Roi Soleil, il devint le tissu préféré des élégants qui le portaient à même le corps. Le métier à tisser Jacquard apparaît au début du XIXème siècle et c’est Napoléon qui encourage l’essor de l’industrie textile nationale.

  • Icicle Linen Roads

    S'HABILLER EN LIN

    Rare - à peine 1 % des fibres textiles consommées dans le monde - léger, délicat, résistant, thermorégulateur, ignifuge, le lin est un surdoué de la nature.

    Aujourd'hui 80% de sa production mondiale est d’origine européenne et la France en est le premier producteur. En 2020, une nouvelle norme ISO a été présentée par la Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (https://www.mastersoflinen.com/) au deuxième World Linen Forum à Paris, pour certifier désormais des produits 100% lin.

    S’habiller en lin c’est renouer le fil de la Terre en veillant à ce que notre empreinte écologique soit aussi légère que cette fibre naturelle aux mille talents

  • Silk 4

    LA CHINE OU LES ROUTES DE LA SOIE

    Selon une légende rapportée par Confucius c’est Leizu (du Chinois : 嫘祖) la jeune impératrice, femme de Huangdi (l'Empereur jaune), père de la civilisation chinoise, qui développa la sériciculture.

    Un cocon de ver à soie, produit par le bombyx du mûrier, serait tombé dans sa tasse de thé et, remarquant l’incroyable douceur du fil du cocon, elle eut l’idée de le tisser.

    Le plus vieux fragment de soie découvert en Chine date de presque 3000 ans avant JC. Les moines, les princes, les pillards, les aventuriers, les marchands qui l’échangent contre de l’or, de l’ivoire ou des chevaux font découvrir au reste du monde sa beauté et sa valeur. La soie arrive en Europe à la fin du Moyen Age.

    Bien avant de devenir le grand projet de Xi Jinping d’interconnexion de la Chine avec le reste du monde, la route historique de la soie reliait Chang’an, aujourd’hui Xi’an, à Antioche dans l’actuelle Turquie. 

  • Icicle Ss2020 Natural Way 08bis

    S'HABILLER EN SOIE

    Florissante sous la dynastie Han, elle traversait le pays des Scythes, des Parthes et des Mèdes avant d’arriver au Golfe persique et de remonter vers l’Europe par la Mer noire ou la Mer rouge. Chang’an, point de départ de la route était, sous la dynastie Tang au IX ème siècle, l’une des plus grandes villes du monde, dix fois plus peuplée que Constantinople.

    Privilège impérial ou mandarinal dans la Chine antique, les paysans n’avaient pas le droit de la porter. Dans la haute société son usage était très codifié. Elle servait aussi de monnaie pour payer les fonctionnaires et de cadeau de marque pour les vassaux de l’empereur ou les dignitaires des pays étrangers.

    S’habiller en soie, c’est renouer le fil d’une grande civilisation qui fit de cette matière naturelle l’une des sources de sa richesse et de son prestige.  

RÉFÉRENCES POUR LA LECTURE

  • 81hogmououl

    L’ombre de la route de la soie, Colin Thubron, Éditions Folio (25,50 €)

  • Les Nouvelles Routes De La Soie

    Les nouvelles routes de la soie, Peter Frankopan, Édition Nevicata (19,00 €)

  • Bouddhas Et Rodeurs Poche 768x1190

    Bouddhas et rôdeurs sur la route de la soie, Peter Hopkirk, Éditions Picquier (10,50 €)

  • Les Routes De La Soie

    Les routes de la soie, Peter Frankopan, Editions Nevicata (27 €)